Vaillante Football Saint-Frégant : site officiel du club de foot de ST FREGANT - footeo

Mathieu Le Bihan à La Vaillante : Le retour au bercail !

13 juillet 2018 - 19:14

Après l’annonce de l’arrivée de Clement Rioualen, La Vaillante officialise le retour à la maison du maître à jouer Mathieu Le Bihan.

Samedi soir, le joueur à satisfait aux obligations médicales et à signé un contrat avec le club. Le coût du transfert n’a pas été dévoilé mais avoisinerai les 4 fûts par semaine. 

 

Trois ans après son départ, Mathieu Le Bihan portera de nouveau le maillot de La Vaillante. Après des semaines de tractations et un conflit ouvert entre le joueur et la société Ouest Élevage, La Vaillante a officialisé samedi dernier le retour de l'international congolais. Ce dernier a passé avec succès sa visite médicale. A 26 ans, l'ancien Lesnevien s'est engagé dans son club formateur (sénior).

 

Prévu pour renforcer le banc, il ne jouera pas longtemps, quelques minutes tout au plus durant la saison, mais tous les regards seront braqués sur lui, de l'arrivée au complexe sportif de Kerscao à sa sortie sur le parking direction le Madison (dans la 308, eh ouais bébé). Mathieu Le Bihan a l'habitude. Au RC Lesnevien, en avril, un caméraman l'a filmé pendant les quatre-vingt-dix minutes d'une rencontre face à Plouvorn, alors qu'il se faisait trimbaler avec Sasha Quemeneur. Pas pour un documentaire vantant ses exploits, juste pour traquer sa moindre réaction. Depuis, Mathieu Le Bihan a quitté la rubrique sportive pour les faits divers (élimination fâcheuse au tournoi interbar de Kernilis) et ses conduites addictives (alcool). Il tâchera de refaire parler de lui par le biais de ses performances avec ballon à partir de fin Août.

 

 

Mériadeg Allegré a rappelé combien il appréciait le profil de ce « couteau Suisse axial » qui peut autant évoluer au milieu de terrain, en défense, en attaque et au gardien (Le tout au même moment). Les accolades ont accompagné le retour du congolais, qui a semblé plutôt décontracté à l’assemblée générale du club. « On sait ce qu'il va nous apporter », note l’attaquant, Jean-Arné Fénoméno. « Ce type de joueur dégage des espaces, et il aime aussi être servi sur la tête, un domaine où il excelle » nous confie Clément Rioualen lors de notre précédente rencontre. 

Il soulagera aussi Sébastien Jaffrès, qui a abattu un énorme boulot pendant toute la saison avec un record de minutes passées sur le terrain (15 minutes sur l’ensemble de la saison)

 

 

« Ne vous méprenez pas, on ne fête pas le retour de Jean-Christophe Péden ou de Moineau, mais il ne sera pas sifflé pour autant! » lancent en chœur Jean-Yves Bourhis, responsable du groupe des Vaillants hooligans, et son fils, Raphaël. Ils tablent même sur quelques chants favorables au Congolais. 

 

Du côté du joueur, il nous assure que c’est la fin d’une période compliqué dans laquelle il se trouvait avant la signature : « À la maison, au boulot et même dans la rue, c’était devenu intenable ! J’ai reçu des menaces de la part de mon propre père qui en avait marre de ne pas connaître mon choix. Il m’a même contraint à tondre la pelouse tous les week-end et ainsi m’empêcher de sortir avec les copains ... (long silence) c’était très dur pour moi ! ». 

A travers ce discours fort et émouvant, on peut s’apercevoir de la sincérité du joueur pétri de talent mais, sans aucun doute, incompris. Les yeux brillants laissant des grosses larmes glisser le long de son nez imposant, Mathieu nous explique comment d’une rumeur de transfert lors d’une soirée trop arrosée, son employeur en est venu à lui infliger des pressions psychologues énormes : « Le lundi après que la rumeur soit lancée, je suis arrivé au boulot comme tout les lundis (dans le gaz mais opérationnel à partir de 15h45). Le climat était étrange, tout d’abord personne n’a souhaité me serrer la main. »

Ensuite, ce sont des petits mots, des pics de collègues supporters du RCL avant d’en arriver à des menaces de licenciement pour faute grave que Mathieu a subi pendant des semaines avant que dixit « une fois que j’ai eu posé mes corones sur la table lors de la réunion du lundi matin (comme on le faisait avec Kevin Abiven autrefois) et que j’ai dit ça m’casse les couilles (imaginez la scène avec un accent Congolais), ils ont arrêtés et m’ont acceptés comme je suis avec mes qualités et mes défauts ».

 

L’équipe reportage de La Vaillante avait l’habitude de ressentir de l’émotion lors des interviews mais nous pouvons vous certifier que cette fois ci, cette dernière nous a bouleversé. 

 

« C’est un défi, une revanche ! » 

En effet, Mathieu était parti de La Vaillante lors de la descente en D3 fâcheusement relégué sur le banc au profit d’un fabuleux Christian Queinnec, nettement plus affûté et au profil d’un N’Golo Kanté. Mais tout ceci, Le Bihan ne voulait pas en entendre parler. Narcissique et prétentieux, Mathieu ne voit que le bout de son nez lorsqu’il est sur le terrain.

 

Ces réactions sont sans doutes le résultat d’une forte consommation de houblon lui donnant le surnom de « Sydney Gov’ le Congolais » dans la commune. 

 

Mais on peut sentir que le nouveau régulateur du jeu de La Vaillante a repris du poil de la bête et maitrise son environnement de main de maître à l’image du week-end dernière où il annonçait à tout le monde, bouteille à la main « je, je, je vais te ramener ». Une belle saison en perspective. 

Commentaires

Aucun sondage

Pl Équipe Pts Jo G N P F Bp Bc Dif
1 LA ST PIERRE DE PLOU 58 22 18 4 0 0 86 17 0 69
2 CHEVALIERS NOTRE DAM 47 22 15 2 5 0 66 26 0 40
3 J.S. ST THONAN 42 22 14 0 8 0 55 33 0 22
4 U.S. CLEDER 42 22 13 3 6 0 59 46 0 13
5 VAILLANTE ST FREGANT 38 22 12 2 8 0 52 39 0 13
6 KERNILIS H. 34 22 10 4 8 0 38 44 0 -6
7 U.S. ST SERVAIS ST D 30 21 10 2 9 1 57 57 1 0
8 ET. ST YVES PLOUDANI 30 22 9 3 10 0 46 48 0 -2
9 F.C. LE DRENNEC 23 21 7 3 11 1 35 45 0 -10
10 FC COT LEGEN KERLOUA 19 22 6 1 15 0 30 70 0 -40
11 ET.S. GUISSENYENNE 9 22 2 3 17 0 29 67 0 -38
12 ST VOUGAY AS 4 20 2 1 17 2 20 81 1 -61